L-théanine et caféine: deux nootropiques complémentaires et naturels

Caféine théanine nootropiques

Caphefine: C’est pratiquement partout. Hormis l’alcool, aucune autre substance psychoactive n’est utilisée aussi largement dans la société.

Des sources naturelles comme le thé et le café aux suppléments et boissons énergisantes, nous parlons d’un stimulant accessible, pratique et efficace, ainsi que sûr: on estime que plus de 90% de la population mondiale l’utilise d’une manière ou d’une autre.

Nous sommes tellement habitués à boire des boissons contenant de la caféine que nous ne prêtons probablement jamais trop d’attention à la façon dont cela fonctionne, comment il peut faire du bien et comment il peut être potentiellement nocif.

La caféine est connue pour apporter plusieurs effets secondaires indésirables. Certains individus peuvent être plus sensibles à la caféine que d’autres, et certains sont plus sensibles à ces effets secondaires.

Les plus fréquemment rapportés sont l’hypertension artérielle, l’anxiété, l’agitation et l’insomnie. Heureusement, ces dernières années, la recherche a mis en évidence une substance naturelle qui atténue les effets secondaires de la caféine et augmente ceux désirés – nous parlons de théanine.

L-théanine

la théanine C’est un acide aminé naturellement présent dans diverses plantes, mais il n’est contenu en grande quantité (et donc psychoactif) que dans certains types de thé vert.

L’énantiomère L (« levier-« , à gauche) de théanine est présente dans la nature, et est la seule à avoir fait l’objet de recherches scientifiques intenses. Donc quand on parle de « théanine » on parle d’acide aminé L-théanine (Levo-théanine)

Thé vert matcha

La substance a été isolée pour la première fois des feuilles de thé en 1950 et s’est depuis largement répandue comme complément alimentaire. Certes, l’aspect le plus tentant de la L-théanine réside dans sa capacité à contribuer à la relaxation et à la réduction de l’anxiété sans effets sédatifs ou au risque de dépendance et d’habituation typique des médicaments anxiolytiques.[1]

La théanine s’est rapidement révélée avoir une action synergique avec la caféine, réduisant les effets secondaires de cette dernière, comme la caféine.agitation et lel’anxiété – et en même temps améliorer la mémoire et les capacités cognitives bien au-delà de ce qui est possible avec la caféine seule.[2]

Après la prise orale, la théanine traverse facilement la barrière hémato-encéphalique[3] et ses effets se produisent une heure après leur prise et durent en moyenne 5 à 6 heures.

L’administration de théanine augmente les niveaux du neurotransmetteur inhibiteur GABA Dans près de 20% des cas, cela devrait expliquer les effets anxiolytiques et relaxants de la théanine, mais le mécanisme d’action précis de la théanine n’est pas encore entièrement compris.

la caféine

Bien que la théanine elle-même soit déjà un amplificateur anxiolytique et cognitif, de nombreux consommateurs la considèrent plus efficace en combinaison avec la caféine. Pour comprendre la puissance de cette combinaison, nous devons comprendre comment fonctionne la caféine.

Caféine Les propriétés stimulantes de la caféine proviennent principalement de son action antagoniste contre les récepteurs de la caféine.adénosine. Ces récepteurs jouent un rôle important dans la sensation d’éveil: l’activation des récepteurs de l’adénosine provoque de la somnolence et de l’épuisement, et vice versa, le manque ou la faible activation des récepteurs de l’adénosine se traduit par des sentiments de lucidité et de stimulation mentale et physique. Pour simplifier, nous pouvons voir l’adénosine comme la molécule de «fatigue».

La caféine se lie aux récepteurs de l’adénosine de manière compétitive, c’est-à-dire qu’elle empêche l’adénosine dans la circulation de se lier (et donc d’être active) aux récepteurs de l’adénosine. Cela provoque à son tour les effets typiques de la caféine: une sensation de stimulation psychophysique et augmenter supervision et deattention. De toute évidence, lorsque la caféine est éliminée du système, l’adénosine est à nouveau libre de se lier à ses récepteurs, donnant au corps une sensation de somnolence.

Entre-temps, cependant, l’adénosine s’est accumulée dans les synapses, rendant la sensation de somnolence encore plus grande que celle ressentie avant de boire du café. Cela explique le «choc», la sensation physique de fatigue et de somnolence qui se produit lorsqu’une grande quantité de café est consommée et que son effet disparaît. Évidemment, il est possible de consommer plus de café pour éliminer cette sensation, mais à un certain point, la quantité d’adénosine sera simplement trop élevée et la caféine n’aura aucun effet.

Caféine + L-théanine

L ‘utilisation simultanée de caféine et de L-théanine semble représenter la combinaison (pile) de nootropiques la plus courante et la plus utilisée. Étant donné que la caféine et la théanine sont des substances peu coûteuses, bien documentées et généralement accessibles, cette combinaison est excellente. point de départ pour ceux qui viennent pour la première fois dans le monde de la nootropie et de l’amélioration cognitive.

Les rapports de dose de caféine / L-théanine les plus courants sont 1: 2, 1: 3, 1: 4 ou 2: 1. L’efficacité varie considérablement d’un individu à l’autre, donc l’expérimentation est nécessaire pour identifier les quantités correct. Si vous n’utilisez pas de caféine régulièrement, la meilleure option serait de commencer par une relation. 1: 2Voilà 100 mg caféine avec 200 mg de théanine et ajustez en conséquence. Il n’y a pas de «bonne» façon de combiner les deux éléments et c’est essentiellement une question de préférence personnelle et de chimie du cerveau.

Diverses études, utilisant env. 100 mg de L-théanine avec 50 mg de caféine, a montré que la combinaison des deux substances avait un impact significatif sur la cognition, encore plus que toute substance prise individuellement. La théanine combinée à la caféine aide également les consommateurs à rester concentrés sur les tâches individuelles sans se distraire des stimuli externes.

Il existe des vendeurs qui proposent des formules préparées de caféine + théanine, par exemple leUltracaffeine de Nutrition mentale.

conclusions

Étudier différents nootropiques et leurs effets et avantages peut être amusant et gratifiant. Cependant, la quantité d’informations disponibles rend parfois difficile de trouver un point de départ. La caféine et la théanine sont le point de départ idéal pour quiconque souhaite expérimenter avec les nootropiques et pratiquer l’amélioration cognitive, car ils sont sûrs et efficaces.